Loi HSPT: contre les directeurs "tout puissants"

Publié le par Jean Mallot

 

Jean MALLOT et le groupe SRC s’opposent à la rédaction de l’article 6 du projet de loi HPST fixant les prérogatives des directeurs des hôpitaux. Ceux-ci vont devenir exorbitants. Les conseils d’administration reconvertis en conseils de surveillance vont devenir des simples boîtes d’enregistrement de décisions administratives et se couper des politiques de santé voulues par les administrateurs.


extraits del'intervention de Jean MALLOT

M. Jean Mallot

.

.

Je ne peux m’empêcher de dresser la comparaison avec votre politique universitaire : dans l’un et l’autre cas, le Gouvernement entend imposer une philosophie nouvelle au fonctionnement des institutions de notre pays. Après la démocratie universitaire, au sein de laquelle toute la communauté universitaire avait voix au chapitre, qu’il s’agisse de nominations ou de la gestion matérielle et pédagogique des établissements, exit la démocratie sanitaire et sociale, désormais – où, jusqu’ici, la voix de toute la communauté hospitalière était prise en compte Cet article 6 constitue la clef de voûte du système que la droite entend élaborer. Un directeur tout-puissant est placé à la tête d’une usine à gaz : voici l’hôpital-entreprise en marche, en quête de rentabilité.

Publié dans A l'assemblée

Commenter cet article