Livret A une sanction à l'égard de l'épargne populaire

Publié le par Jean Mallot

Le gouvernement vient d’annoncer qu’il baisserait le taux de rémunération du livret A, à 2,5% voire à 2%. La baisse du taux d’inflation conduit logiquement à réduire le taux de rémunération, indexé sur cette dernière.


Cependant, la brutalité de cette baisse n’est en rien un alignement sur l’inflation mais constitue une véritable remise en cause de l’épargne populaire, dans une période de crise où elle est pourtant particulièrement utile à de très nombreux Français. Le gouvernement n’est pas obligé de procéder à une telle réduction du taux de rémunération.


Le Parti socialiste dénonce cette sanction infligée à l’épargne populaire et demande au gouvernement de renoncer à cette baisse afin de soutenir le pouvoir d’achat des Français moyens et modestes, déjà fortement mis à mal par la politique menée par la droite depuis 2007.

Commenter cet article