Cérémonie commémorative de "La Bouillole" le 8 Août

Publié le par Jean Mallot

Le 8 Août 1944, 10 jeunes sont morts pour la France, retranchés à la Ferme de la Bouillole à St Plaisir et attaqués par une colonne SS articulièrement armée.
Parmi ceux-ci, on compte 8 résistants qui faisaient partie de différents réseaux regroupés dans la forêt de Civrais.
Jean MALLOT, absent ce jour, a tenu a être représenté par son assistant parlementaire, François CASSANY pour ce 64ème anniversaire.
Lors de son allocution, il a notamment évoqué deux points
            - le respect du aux victimes par rapport au courage, au rôle de la résistance dans la victoire finale et à l'abnégation de ces jeunes qui ont lutté pour un idéal,

            - le devoir de mémoire afin de perpétuer utilement ce qui s'est passé en direction des générations futures.

Le PArti Socialiste propose qu'une journée non chômée soit dédiée à la mémoire de la Résistance. La date proposée est celle du 27 Mai, jour anniversaire du Conseil National de la Résistance.

Ainsi ce jour dans toutes les écoles de France, les enseignants expliqueraient l'action de la Résistance et les valeurs portées par le CNR.

A ce titre, le CNR a été porteur d'un programme qui a été mis en application par un gouvernement d'Union NAtionale présidé par De Gaulle. Parmi ses réalisations, la création de la Sécurité Sociale, la retraite par répartition, le droit de vote des femmes.
De plus, nous seront attentifs à ce que le gouvernement crée dans chaque département un office des combattants (ONAC) pour aider les victimes de guerre et perpétuer le devoir de mmémoire

Commenter cet article