Déclaration du président de la République du 15 Mai 2008

Publié le par Jean Mallot

Les déclarations du président de la République au sujet du mouvement social des enseignants, fonctionnaires et lycéens montrent qu’il n’a toujours pas compris le sens de sa fonction, et les responsabilités qui lui en incombent. Au lieu d’apporter des réponses aux inquiétudes et aux colères légitimes qui se sont exprimées aujourd’hui, le gouvernement et le président de la République se mobilisent pour créer les conditions d’un nouveau et détestable conflit, ayant pour objectif d’opposer et de diviser un peu plus encore nos concitoyens. Les véritables problèmes de l’Éducation nationale méritaient un autre engagement, une autre déclaration d’intention, que cette fuite en avant démagogique et irresponsable.
Il est désormais clair que Monsieur Sarkozy veut restaurer son autorité défaillante sur sa majorité, et se sortir des difficultés et du discrédit qui en découlent, fut-ce au prix d’un conflit dont la France, aujourd’hui en grande difficulté, a tout sauf besoin.

Commenter cet article