Projet de réforme des institutions

Publié le par Jean Mallot

Cela passera par :

-    Une réforme du mode de nomination des organes de régulation démocratique, à commencer par le Conseil constitutionnel, dont les membres doivent être nommés par le Parlement à une majorité renforcée,

-    Une réforme du collège électoral du Sénat afin de lui assurer une vraie représentativité démocratique et d’y permettre l’alternance et l’introduction d’une dose de proportionnelle à l’Assemblée nationale,

-    Une réforme du pluralisme de l’audiovisuel afin de garantir l’égalité entre l’exécutif et l’opposition, ce qui suppose une prise en compte du temps de parole du président de la République,

-    Une réforme accordant le droit de vote des étrangers aux élections locales,

-    Un renforcement conséquent des droits du Parlement, ce qui exclut la dérive présidentialiste qu’induirait la possibilité pour le président de la République de venir s’y exprimer

Publié dans A l'assemblée

Commenter cet article